Analysez les facteurs de vieillissement de votre peau

Le vieillissement de la peau est sous l’influence de plusieurs facteurs :

Génétiques : Le vieillissement des différentes couches de notre peau dépend pour beaucoup de notre capital génétique, ce qui explique que nous ne sommes malheureusement pas tous égaux face au temps.

Comportementaux : Nos habitudes de vie ont des conséquences majeures sur le vieillissement cutané. En effet, l’exposition aux U.V, l’absence d’activités sportives, l’assujettissement à des rythmes de vies instables ou encore le tabagisme sont autant de facteurs qui accélèrent le vieillissement de notre peau.

Nutritionnels : Les choix alimentaires et de boissons auxquels nous nous plions quotidiennement ont des conséquences parfois immédiates sur la bonne santé de notre peau et influent de manière importante sur le vieillissement des tissus cutanés.

Hormonaux : Que ce soit durant une grossesse, la ménopause ou encore face à différents stress ou chocs émotionnels, les qualités des différentes parties du derme peuvent être altérées et ce de manière irréversible.

Facteurs de vieillissement cutané

Face à une telle complexité des facteurs du vieillissement cutané, il serait vain de croire qu’il existe un seul et unique remède permettant de lutter efficacement contre le vieillissement de notre peau. Aussi je vous conseille d’optimiser la jeunesse de votre peau en intégrant stratégiquement l’ensemble de ces facteurs à votre quotidien. Si notre patrimoine génétique est en partie responsable des dommages cutanés auxquels nous devons faire face, il ne tient qu’à nous de changer nos habitudes de vies quotidiennes et nos choix alimentaires. Sur le long terme, seule une approche globale de la beauté peut limiter les effets du vieillissement cutané.

La synergie et la complexité de nombreux actifs et technologies qui font partie de nos produits visent à lutter contre plusieurs facteurs du vieillisement prématuré: agressions extérieures (comportementaux), détérioration du renouvllement cellulaire (processus interne), déficiences de l’organisme (mauvaise nutrition) et réparation des dommages causés à l’ADN (génétique). Une belle ambition, reconnue par plusieurs organismes officiels comme la “cosmétologie d’avant- garde”.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *